DetortuesenArgentine

DetortuesenArgentine

Circuit

Notre magnifique voyage de deux semaines au début du printemps argentin.


J14-Mercredi 20 octobre 2010

Nous arrivons à Paris à l'heure prévue,nos amis de Montpellier nous quittent pour leur correspondance,Marie-Louise part sur Clermont-Ferrand et nous sur Lyon.

 

 

Notre vol pour Lyon est annoncé à l'heure:13h10!Les grèves ne semblent pas nous toucher.

 

 

Nous embarquons dans les temps,nous n'avons pas mangé.....mais ce sera très court!On nous apprend qu'en raison de grèves l'avion ne peut pas partir,il fait très chaud dans l'avion....on nous sert à boire!

Nous parvenons à prévenir Patricia qui doit venir nous chercher,elle peut prendre son temps!

 

Je mange ma pomme,mais ne trouve plus mon chocolat argentin.

Nous arrivons à 15h30 à St Exupéry,nous allons attendre Patricia devant la fameuse gare:

 

 

Pendant l'attente je retrouve mon chocolat et le termine,une petite faim!Patricia arrive avec notre petite Cloé et Laurent (notre gendre a eu un accident de moto la semaine dernière,une personne qui n'a  pas marqué un stop),il s'en tire avec quelques blessures et une omoplate cassée!Contente de revoir tout le monde....une question me taraude:referons-nous un jour un aussi beau voyage?Pour moi c'est le plus merveilleux de tous!


09/11/2010
0 Poster un commentaire

J13-Mardi 19 octobre 2010

Nous quittons notre hôtel à 8h30,avec nos bagages qui resteront dans le car jusqu'à ce que nous embarquions pour la France!

On parle de grèves très suivies en France,nous pensons que nous partons et espèrons avoir notre correspondance à Paris.

 

Pour le moment nous continuons la découverte de Buenos Aires.

 

 

 

De nombreux promeneurs de chiens dans les parcs,c'est une tradition urbaine argentine!

 

Nous prenons la direction de la zone côtière de Puerto Madero avec les quartiers de la Recoleta et de la Boca.

 

 

 

Comme en France quelques grèves,ici ce sont les ordures de la ville:

 

 

Voilà plusieurs fois que nous passons près de cette gigantesque fleur:

 

 

L´oeuvre, qui est un symbole de toutes les fleurs est en aluminium et en acier.Elle pèse près de 18 tonnes et mesure 23m de haut. L´immense fleur illuminée par 60 réflecteurs pendant la nuit, se voit aussi reflétée dans un bassin d´eau de quarante-quatre mètres de diamètre.Elle est composée de six pétales qui pèsent près de 3500kg chacun et qui sont montés sur une structure conique.Elle fonctionne au moyen d´un mécanisme complexe qui ordonne aux pétales de bouger avec les premiers rayons de soleil jusqu´à ce qu´elle soit entièrement ouverte,s'étalant sur un diamètre de 32m. Plus tard,à la tombée du jouir,elle se referme son diamètre fait alors 16 m.

 

Dans les parcs on fait du sport,partout:

 

 

 Nous commençons par la visite du cimetière de la Recoleta.Ce fut le premier cimetière publique de Buenos Aires,aujourd'hui c'est le plus élégant et aristocratique.De grands personnages qui ont marqué l'histoire argentine,sont enterrés dans l'enceinte faisant presque six hectares:personnages illustres de l'Indépendance, présidents,politiciens,militaires,scientifiques,artistes et célébrités.

 

 

 

 

 

 

       Tombe de la première dame et leader politique Eva Perón!

 

Visite de l'église:Nuestra Señora del Pilar, imposante église blanche coloniale espagnole qui domine le cimetière.


 

                              

                                                              Intérieur

 

 

 

Le gomero ou Ficus macrophylla est un arbre à caoutchouc que l'on rencontre sur de nombreuses places de la capitale Argentine.

 

Celui-ci se trouve devant le cimetière de la Recoleta et a plus de cent ans !

 

Nous longeons le stade de la Boca:

 

 

 

 

Diego Maradona 

 

Nous avons quartier libre à la Boca:

 

 

 

 

je commence par acheter quelques cartes pour ma collection de CP géo et une double tortue puzzle en bois:

 

 

C'est ma deuxième d'Argentine!

 

Le quartier est vivant et très coloré:

 

 

les maisons de tôle ondulée sont peintes de couleurs vives,ces couleurs éclatantes et pleines de gaieté sont une revanche sur la pauvreté du quartier:

 

 

dans les rues on danse le tango:

 

 

 

les artistes exposent leurs oeuvres:

 

 

 

 

Malgré les milliers de touristes,essentiellement argentins,La Boca est reconnu comme un des quartiers les plus dangereux de Buenos Aires…

 

 

nous ne quittons pas les rues indiquées!Les trottoirs sont très haut à cause des inondations:

 

 

Plus pauvre encore mais en dur:

 

 

Nous regagnons le port pour le déjeuner:

 

 

Notre restaurant est dans les docks:

 

 

 

 

 

Je savoure mon dernier dessert argentin,je ne sais pas si je pourrais manger quelque chose dans l'avion,j'ai toujours la pomme de JC et du chocolat!

 

Nous faisons un petit tour sur le port très moderne,ce pont a le même architecte que la gare de l'aéroport St Exupéry:

 

 

Ensuite départ pour l'aéroport,il semble que nous ne soyons pas très en avance,je demande un couloir comme à l'aller,nous verrons....

 

 

C'est tout vu:comme à l'aller Pierre a le hublot,moi la place du milieu et un malabar parlant anglais vient s'asseoir près de moi,côté couloir!Il me dit qu'il se lèvera quand je le voudrais mais qu'il veut garder sa place....et de la place il en tient avec son bras sur mon accoudoir!

 

Lorsque l'avion décolle nous décidons de changer de place,il reste des sièges dans le fond,nous avons un hublot et un couloir,mais nous sommes les derniers et c'est un chassé croisé incessant vers les toilettes,les hôtesses...je ne me plains pas,je préfère!

 

Pour le repas j'échange des plats avec Yvan puis je me mets à l'heure française!Pierre dort et ne mange pas!Petit somme pour moi!

 

Ma carte postale:

 


09/11/2010
6 Poster un commentaire

J12-Lundi 18 octobre 2010

Après le petit-déjeuner,nous déposons nos valises dans le hall de l'hôtel et attendons l'heure du départ fixée à 10h. Nous nous envolons à destination de Buenos Aires.A bord je sors mon casse-crôute,Delphine a demandé du jambon à l'office et Jean-Claude me donne sa pomme (du bateau),finalement c'est moi qui mange le mieux.

 

 

Arrivée sur Buenos aires,c'est notre sixième et dernier vol intérieur:

 

 

A Buenos aires Danilo devait venir nous attendre,il a eu un empêchement c'est Maria-Laura qui le remplace!

 

Nous commençons la visite de Buenos aires,bâtie dans la Pampa vide et plate sur la rive du Rio de la Plata,cette ville affiche son héritage européen et ses rêves nostalgiques :la place de Mai,la casa Rosada,la cathédrale,le théâtre Colon...

 

Après avoir vu l'avenue du 9 Juillet,la plus large du monde,avec l'obélisque symbole de la ville:

 

 

nous nous dirigeons vers le café Tortoni,tiens la sortie de l'école:

 

 

dans les écoles publiques,les enfants sont tous en blanc!

 

Pause-café en ville:

 

 

au café Tortoni!

 

 

Lorsque nous entrons dans le Café Tortoni,nous découvrons une ambiance raffinée avec ses tables de marbre,ses miroirs,ses lustres anciens...

 

 

 

Des photos et d'anciennes affiches témoignent de la grande époque du café lorsque intellectuels,poètes et politiques s'y retrouvaient.

 

 

Il a accueilli entre autres:Federico Garcia Lorca, Carlos Gardel, Albert Einstein,Fangio ou encore le roi d'Espagne Juan Carlos.

 

 

Dans une déco très bis­trot,nous sentons l'ambiance particulière qui règne entre les murs de ce café:du raf­fi­ne­ment à l’ancienne avec une pointe de sno­bisme.Nous ne nous lais­sons pas impres­sion­ner, nous entrons à 25 d’un pas ferme,et nous allons nous installer dans un petit salon du fond qui nous est réservé:

 

 

certains commandent un "cho­co­late y churros",d'autres une bière, un café,moi je prends un délicieux sorbet au citron,divin!

 

 

Après ce petit goûter fort sympa,nous prenons tous le métro,

 

 

Celà me rappelle les sorties scolaires!Mais là je n'ai personne à surveiller!

 

 

L'intérieur des wagons est en bois ancien!Nous faisons deux arrêts et descendons Plaza de Mayo.

 

 

Sur la place il y a en permanence des manifestations pour les Malouines

 

 

La place de Mai est le coeur de la ville, témoin des événements de l'histoire du pays: 

 

 

 

 

un petit obelisque se trouve au centre de la place:

 


La Casa Rosada,la maison rose,est l'ancien fort de Buenos Aires,elle abrite depuis 1882 le gouvernement:

 

 

La cathédrale date de 1791:

 

 


Les mères et grand-mères de la Plaza de Mayo marchent tous les jeudis autour de l'obélisque en protestation contre la guerre sâle (guera sucia) que les dirigeants ont livré contre les opposants de 1976 à 1983. 30 000 personnes ont disparu sous la Junte.

 

 

Puisque les manifestations leur étaient refusées,elles marchaient simplement sur la place,ce que personne ne pouvait leur interdire, coiffées d'un foulard blanc pour attirer l'attention sans porter de calicots,interdits eux aussi.

 

 

Le Cabildo est le l'endroit où a été signée en 1810 l’indépendance de l’Argentine par le Général San Martin:

 

 

et encore:

 

 

 

 

Après cette visite de la ville,nous regagnons l'hôtel où nous sommes déjà descendus en arrivant en Argentine et au retour d'Iguaçu!

 

 

Pendant que Pierre s'occupe de récupérer la clé de chambre,je file vite au centre commercial tout proche,installé dans les anciennes halles;il paraît qu'il y a de très belles cartes postales....pas de risques toute seule dans la rue!

 

 

Pour ceux qui connaissent La Part-Dieu à Lyon,c'est dans ce genre!Je n'ai pas le temps de flâner,nous devons nous préparer pour le souper-tango-spectacle!

 

Dans le car avant de partir Xavier,notre chauffeur nous chante un tango argentin,belle voix!

 

 

                              (il n'est pas 5h05,mais 20h30!)

 

En arrivant au restaurant on nous installe à une grande table près de la scène.

 

 

 

Bon repas,beau spectacle,nous sommes ravis.Nous traversons la ville très belle de nuit,pour notre dernière nuit en Argentine!

 

Nous sommes déjà le 19 en France et nous envoyons un mail à notre fille,qui a 40 ans aujourd'hui!Joyeux anniversaire Patricia, bisous d'Argentine!

 

Ma carte postale:

 


07/11/2010
2 Poster un commentaire

J11-Dimanche 17 octobre 2010

Nous quittons l'hôtel à 9h,nous reprenons la route d'hier,en direction des glaciers,nous nous arrêtons pour une petite photo:

 

 

A la descente du car,au pied d'un tout petit buisson,des billets,je les ramasse:2 billets de 50 euros bien pliés; comme je ne suis pas seule je demande si quelqu'un a perdu de l'argent et combien!Je sais que celà peut-être une véritable catastrophe pour certains!Je promets de payer à boire au groupe si ce n'est à personne! 

 

 

A 10h nous faisons un arrêt photo au blevédère du Bras Rico,il commence à pleuvasser,nous apercevons le Perito Moreno!Aujourd'hui nous sommes du côté de la face sud!Une promenade en bateau nous est proposée pour aller à son pied,il ne pleut plus!

 

 

 

Les roches à l'avant du glacier!

 

 

Toute une palette de bleus:

 

 

 

 

 

Nous mangeons dans les bois tout près,pendant notre repas il pleut à torrents,mais celà s'arrêt lorsque nous sortons,heureusement car nous avons une promenade prévue sur les passerelles face au glacier:

 

 

 

 

Cette fois nous le dominons,quelle étendue!

 

 

Du gothique!

 

 

De temps en temps on entend un grand craquement et un bloc se détache,tombe et forme un iceberg!

 

 

Nous partons à regret,une dernière photo,on dirait que l'orage arrive!

 

 

Nous arrivons à Calafate à 18h30,nous avons aperçu des flamants roses sur le lac Argentinolac Argentino,mais de loin!Comme nous avons un peu de temps libre Pierre propose qu'on aille au bord du lac,qu'on nous indique à 500m.Les 500m font bien 2km(ce qui fait 4 aller-retour)mais celà valait bien le déplacement:

 

 

J'aime bien les petites maisons de toutes les couleurs mais je ne verrais pas celà chez nous!

 

 

Nous nous pressons car nous devons remonter toute la rue principale pour acheter mon casse-crôute de demain, dans l'avion je n'aurais droit à rien,ici ils ne donnent que des choses qui me sont interdites.J'achète une barquette de carottes râpées,des mandarines et du chocolat,et nous refaisons la rue en sens inverse, direction le restaurant où je veux arriver avant le groupe pour commander l'apéritif général.

 

Delphine notre guide et son amie me conseillent un Pisco Sour

plutôt qu'un verre de vin blanc;en cliquant sur le lien vous trouverez la recette!J'offre donc une tournée générale: 22 +les deux guides,car moi je bois un jus de fruits!Je donne mes deux billets à Pierre qui va régler,il me rapporte presque 7 euros!

 

 

Le pisco est une eau de vie de raisin propre au Pérou et au Chili. Ces deux pays le revendiquent comme leur boisson nationale. Il titre environ 40° d'alcool.Tout le monde est ravi et applaudit.

Nous rentrons à l'hôtel tout près vers 22h30,demain nous quittons la région!

 

Ma carte postale:

 


07/11/2010
2 Poster un commentaire

J10-Samedi 16 octobre 2010

Ce matin réveil à 6h!Nous quittons l'hôtel à 7h1/2 car nous avons un peu de route et nous aimerions avoir de bonnes places sur le bateau.

 

 

Depuis El Calafate nous partons à l'ouest vers Punta Bandera où nous embarquons pour une journée inoubliable.

 

 

Il y a un monde fou lorsque nous arrivons et nous sommes dans les derniers;Pierre parvient à trouver une place près d'une vitre.

 

 

Nous naviguons sur les eaux cristallines et pures du Lago Argentino.

 

 

Passage de la Bouche du Diable,l'endroit le plus étroit du lac.Nous approchons les glaciers Upsala et Spegazzini à bord du bateau,environnés de toutes parts par les sommets enneigés et le bleu intense des icebergs .Le Spegazzini est long de 25 kms et il a la particularité d’avoir une hauteur de 80 à 135m. Il est le plus haut du parc national des glaciers. Le bateau reste un bon moment pour que l’on puisse le contempler.

 

 

C'est féérique!Notre déjeuner est un panier repas sur le bateau.

 

 

L'équipage taille des glaçons dans un iceberg pour l'apéritif:

 

 

Pierre teste le whisky à l'iceberg!

  

 

Continuation en direction du glacier Perito Moreno le plus connu du monde. 

   

 

C’est un mur de glace de 60m de hauteur.

 

 

On visite le coté nord aujourd'hui.

 

 

A plusieurs reprises,nous l’avons entendu gronder et nous avons aperçu des blocs tomber. 

 

 

Nous avons le goûter dans une Estancia avec démonstration de tonte de mouton.

 

 

 

 

 

 

 

Ensuite nous assistons au rassemblement des moutons par les chiens et chevaux:

 

 

 

 

Longue promenade dans la réserve naturelle Laguna de los Pajaros qui abrite de nombreuses espèces d'oiseaux de Patagonie.

 

 

 

 Il fait bon ici,un froid sec!

 

 

Je me sens bien ici!

 

 

 

Nous revenons à l'Estancia pour le repas,notre mouton est bien nu: 

 

 

 

 

 

Dîner typique de mouton de Patagonie avec spectacle folklorique:

 

 

Ma carte postale:

 

 

 


07/11/2010
4 Poster un commentaire